Accueil > Actualité revendicative dans les établissements > Fondation Ildys > Fondation Ildys : Compte rendu CGT Accord RTT Réunion négociation 26 (...)

Fondation Ildys : Compte rendu CGT Accord RTT Réunion négociation 26 juin

vendredi 26 juin 2015, par Administrator

Vendredi 26 juin, nous avions normalement la dernière réunion de négociation. Finalement la CGT a demandé et obtenu en fin de réunion la poursuite des négociations. La Direction a accordé une autre réunion le 20 aout.

Lors de la réunion de vendredi, la Direction nous a remis en début de séance, un nouveau projet d’accord, qui a guère évolué.

La Direction continue à parler de 17 jours de repos au minimum, la CGC en demande toujours 18 et SUD et CGT 20 jours mais avec des contreparties.

Le projet d’accord de la direction permet de travailler jusqu’à 12h00 par jour, sans contrepartie. La CGT de la fondation profondément opposé au travail en 12 h redit que si les salariés choisissent massivement ce mode d’organisation de travail, 2 journées de 12 h00 doivent impérativement générer une journée de repos supplémentaire et que cela doit être écrit noir sur blanc dans l’accord.

Dans le projet d’accord, chaque salarié bénéficiera d’au moins 20 dimanches non travaillés par année. Ce n’est même pas 1 dimanche sur 2. ! La CGT souhaite que l’on parle de WE et redemande une fréquence de 1 WE sur 3 en cas de travail en 12h00 le WE et propose d’avoir au minimum 30 WE non travaillés sur l’année.

La Direction parle de planning pluri-hebdomadaire, mais suite à la demande de la CGT d’avoir une meilleur visibilité sur les plannings, propose des plannings allant jusqu’à 16 semaines. La CGT n’est pas d’accord. Cette proposition permet à l’employeur de modifier les plannings toutes les 16 semaines. La CGT souhaite que le travail soit organisé en cycles de 12 semaines maximum, qui se répètent à l’identique, pour permettre aux salariés de se projeter. La direction souhaite s’affranchir de l’accord de Branche sur l’organisation du temps de travail en ne reprenant pas le terme "cycle". Nous maintenons que la négociation doit avoir lieu dans le respect des textes existants.

La direction propose que 13 jours RTT soient arrêtés par elle et que 4 soient arrêtés par le salariés. La CGT continue de dire 6 jours.

La Direction propose aux salariés qui auront accepté d’assurer un remplacement non prévu plus de 3 WE dans l’année, une journée de repos complémentaire. Pour la CGT, chaque fois qu’un salarié accepte de venir travailler, alors qu’il était de repos, il doit pouvoir choisir à quel moment il pourra récupérer ce jour de travail.

La Direction continue à parler de forfait jour pour tous les cadres. La CGT dit qu’elle doit étudier de façon plus approfondie cette question.

La CGC a remis des proposition écrites, qui sont les suivantes. Pour elle, le travail peut-être réparti sur une semaine, ou à la quatorzaine, ou par cycles de 3 à 12 semaines. Autrement dit, pour la CGC tout est possible. Elle demande également 18 jours RTT, minimum. Pas de forfait jour pour les cadres ayant un coefficient inférieur à 590. Elle demande aussi le maintien des congés trimestriels éducatifs pour les cadres du social.

SUD n’a pas eu le temps de le faire, mais va prochainement adresser à la Direction un écrit avec ses propositions.

La CFDT était absente (excusée).

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0